La Fugea devant le Parlement wallon pour dénoncer la Boucle du Hainaut

Des agriculteurs de la FUGEA étaient à Namur ce mercredi 18 novembre pour exprimer leur opposition au projet de Boucle du Hainaut imaginé par Elia
Des agriculteurs de la FUGEA étaient à Namur ce mercredi 18 novembre pour exprimer leur opposition au projet de Boucle du Hainaut imaginé par Elia - © Belga - Maxime Asselberghs

À l'initiative de la Fédération unie de groupements d'éleveurs et d'agriculteurs (Fugea), une dizaine de représentants du monde agricole protestent depuis 13h00 devant le Parlement wallon afin de dénoncer le projet de Boucle du Hainaut, une ligne à très haute tension que veut construire la société Elia entre Avelgem et Courcelles.

Cette ligne devrait passer par de nombreuses terres agricoles. Pour la Fugea, le risque est grand pour l'environnement et la santé des agriculteurs, ainsi que celles de leurs animaux. Elle estime que l'absence de vérification scientifique sur l'innocuité des champs électromagnétiques, notamment sur les animaux d'élevage, appelle à une certaine méfiance.  

Le vote d'une motion

C'est ce mercredi que doit être votée au Parlement wallon une motion déposée par François Desquesnes (cdH), qui invite notamment à ne pas donner suite à la demande de modification du plan de secteur introduite par Elia pour son projet.   Des échanges ont eu lieu entre les représentants de la Fugea et de nombreux parlementaires avant la séance. La majorité MR-PS-Ecolo a notamment annoncé qu'elle allait elle-même déposer aujourd'hui une motion visant à mieux encadrer le projet.   "Les lignes sont en train de bouger, c'est une bonne chose", a réagi Philippe Duvivier, président de la Fugea. "On voit que la motion déposée par l'opposition déclenche des réactions. Nous ne sommes donc pas venus ici pour rien."  

L'enjeu est notamment l'établissement d'une norme environnementale relative aux champs électromagnétiques. Celle-ci pourrait obliger Elia à disposer d'un permis environnemental, en plus d'un permis d'urbanisme.
 

Boucle du Hainaut : un projet sous haute tension (JT du 27/09/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK