La distribution des repas pour les sans-abris reprend à la gare du Nord

Le bourgmestre de Schaerbeek, Bernard Clerfayt.
Le bourgmestre de Schaerbeek, Bernard Clerfayt. - © Belga

Le bourgmestre de Schaerbeek, Bernard Clerfayt, autorise à nouveau la distribution de repas pour les plus précarisés. Pour autant, il refuse que l’on y entende des discours politiques ou religieux. Avec cette sortie, le maïeur dit avoir voulu clarifier sa position. La mesure première visait à empêcher le prosélytisme religieux et le recrutement de jeunes pour combattre en Syrie, explique-t-il.

Bernard Clerfayt ne veut pas parler de recul. Il a pourtant bien décidé d'autoriser à nouveau ce qu'il avait interdit il y a trois jours. La distribution de repas peut donc reprendre gare du Nord à condition qu’elle ne soit pas accompagnée de propos religieux ou politiques.

Lundi, la mesure avait suscité pas mal de réactions parmi les associations, mais aussi dans la majorité communale. Ecolo avait ainsi parlé des effets secondaires regrettables de l'arrêté de police : "Il ne fallait pas mettre toutes les initiatives dans le même sac, ni surtout priver de repas les sans-abris", regrettaient les Verts.

La mesure est donc à présent modifiée mais pour Bernard Clerfayt, le problème de fond reste intact : comment lutter contre les discours radicaux sur le territoire de la commune. "Je trouverais légitime et souhaitable que dans le cadre de la volonté exprimée par le gouvernement de lutter contre le radicalisme, on mette en branle tous les mécanismes de l’Etat. Ainsi, je ne serais pas le seul à devoir assumer cette décision."

Signalons encore que lundi soir, vers 19h00, une vingtaine de personnes se sont rassemblées dans la gare du Nord pour exprimer leur indignation devant l'arrêté de police pris ce weekend par le bourgmestre schaerbeekois.

Véronique Fievet

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK