La destruction du viaduc Reyers attire les curieux

Le viaduc Reyers vit ses derniers moments. Inauguré en 1972, il est aujourd’hui détruit. Trop vétuste, trop cher à réparer et plein d’amiante, il va être remplacé par un nouveau boulevard.

D’ici neuf jours, tout devrait disparaître à part les deux rampes d’accès. Ce matin, ils étaient nombreux à admirer le balai des grues qui détruisent l’ouvrage : "C’est bizarre de le voir disparaître, il est quand même là depuis longtemps mais je ne vais pas reprendre un morceau pour autant", expliquent les personnes présentes.

De l’avis général, la disparition de ce monstre de béton va faire du bien au quartier ne serait-ce qu’esthétiquement ou en terme de bruit. Il ne sera pas regretté sauf peut-être par un petit garçon pragmatique : "Maintenant il va y avoir une route avec pleins de feux rouge, on devra attendre alors qu’avec le pont c’était plus facile". 

Le spectacle sera encore visible cet après-midi sous un beau soleil automnal. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK