La dépouille d'Etienne Tshisekedi quitte la Belgique: "qu'il repose enfin en paix"

Ce sera son dernier voyage. Le corps d’Etienne Tshisekedi quittera ce mercredi soir la Belgique pour être rapatrié en République Démocratique du Congo. Avant son départ, une cérémonie militaire sera organisée à l’aéroport militaire de Melsbroek afin de lui rendre un dernier hommage en présence de sa famille et de ses proches.  Le ministre des Affaires étrangères et de la Défense Didier Reynders représentera le gouvernement belge.

Ce rapatriement met fin à plus de deux années de blocage entre la famille, l’UDPS, son parti et le camp Kabila. Etienne Tshisekedi est mort le 1er février 2017. L’élection de son fils Félix Tshisekedi en décembre dernier a changé la donne. Un hommage national est prévu ce vendredi à Kinshasa et ce samedi, ce seront les funérailles de l’opposant historique congolais. A Bruxelles, dans le quartier Matonge, ce dénouement est un soulagement.

Si c’était mon père, je voudrais aussi l’avoir auprès de moi

Dans ce magasin de pagnes, Noëlle et Antoinette surfent sur les réseaux sociaux, à la recherche d’info. "C’est surtout sur Facebook", explique Antoinette. Elles ne veulent pas perdre une miette de ce dernier adieu à Etienne Tshisekedi. "C’est notre leader politique. Cela fait deux ans et demi qu’il aurait dû être enterré, alors, on est à la joie". Gisèle et Mireille, elles, y voient surtout une question de dignité : "Humainement, tout simplement, j’ai envie de dire 'Enfin', qu’il repose en paix, enfin ! Si c’était mon père, je voudrais aussi l’avoir auprès de moi".

Un grand événement

D’autres Belges d’origine congolaise feront même le voyage jusqu’à Kinshasa, comme Patrick : "Je me prépare pour partir à Kinshasa, j’aimerais assister aux derniers hommages à Etienne Tshisekedi qui est vraiment un patriarche pour la nation congolaise". Cheik Fita est journaliste pour le site Info en ligne des Congolais de Belgique : "Certains sont déjà partis, un avion est affrété, je pense que l’on refusera du monde. Certains iront sans doute acheter leurs propres billets. C’est un très grand événement, en ce sens que cela aurait dû avoir lieu il y a deux ans et demi déjà. Mais cela a été retardé pour des raisons politiciennes. Et finalement la force des choses, les aspirations profondes du peuple congolais ont fait que ça va avoir lieu".

Mobutu, Tshombe et Lumumba aussi!

Un grand évènement donc. D’autant plus que de nombreuses personnalités politiques qui ont marqué l’Histoire du pays sont enterrées loin du Congo. Mickaël, étudiant, énumère : "Mobutu, dehors ! Tshombe dehors, Lumumba, on ne sait même pas ! Et cela a failli être la même chose pour Tshisekedi ! Quand on voit que le corps va être rapatrié, c’est un sentiment de joie !"

Un sentiment qui n’est pas partagé par tout le monde. Dans le quartier Matonge, on a aussi croisé des Belges d’origine congolaise pour qui ce dénouement est un non-événement : " On n’a pas besoin d’enterrement, on a besoin que les choses changent dans ce pays !". L’élection de Félix Tshisekedi, son fils et son rapprochement avec le camp Kabila suscitent encore la controverse.

L’enterrement d’Etienne Tshisekedi aura lieu samedi 1er juin. La dépouille d’Étienne Tshisekedi doit arriver jeudi matin 30 mai à l’aéroport de Ndjili en présence de son fils et chef de l’État, et de toutes les autorités de la République Démocratique du Congo.

Les habitants du quartier de Matonge réagissent au décès d’Etienne Tshisekedi

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK