La criminalité en baisse dans la zone de police Aiseau-Presles/Châtelet/Farciennes

Image prétexte
Image prétexte - © JOHN THYS - BELGA

La zone de police Aiseau-Presles/Châtelet/Farciennes vient de présenter ses chiffres pour l’année écoulée : globalement, tous les phénomènes criminels sont en baisse. Les vols qualifiés dans les habitations restent les plus représentés mais ils sont passés de 436 en 2015 à 320 en 2017 ; les vols dans les voitures sont aussi en baisse ; enfin, les vols avec violences ou menaces ont eu diminué de 40%.

Pour le chef de corps, Eric Paulus, le fait de ne pas avoir uniquement misé sur la répression mais aussi sur la prévention s’avère payant : " Ça fait 17 ans que la zone existe et que nous suivons les phénomènes criminels. Nous avons pu mettre en place une série de partenariats pour renforcer notre approche préventive et cela donne de très bons résultats : il ne faut pas faire uniquement de la répression à l’aveugle ! " 

Un suivi régulier et systématique des actions menées dans le cadre du Plan zonal de sécurité a aussi permis d’avancer dans la bonne direction. Les responsables de la zone de police peuvent par ailleurs compter sur l’appui précieux d’une analyste stratégique, une criminologue engagée pour récolter et analyser les statistiques.

En 2018, une attention tout particulière sera apportée sur la lutte contre les petites incivilités et les comportements dérangeants dans les quartiers qui renforcent le sentiment d’insécurité des habitants.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK