La conteuse Michèle Nguyen revient à Engis

"Ma grand-mère n'aime pas les enfants en tout cas pas les enfants jaunes que nous sommes.
Ma grand-mère nous parle souvent d'un petit garçon formidable qu'elle a connu qui n'use pas ses chaussures,
qui ne troue pas ses pantalons et qui mange ses tartines sans faire de miettes.
Nous, nous sommes jaunes et nous sommes des cochons.
Alors elle s'est mise dans la tête de faire notre éducation"
(Extrait)

"Vy" est un voyage dans l'enfance
Dans ce nouveau spectacle, Michèle Nguyen ouvre grand le livre du passé et interprète, on ne peut plus librement, son enfance de petite fille maladroite timide bercée par la féroce présence de sa grand-mère raciste. Elle nous parle de sa maladresse, de son besoin de silence, de sa passion des mots, de son rêve secret de devenir danseuse, de son secret amour qui la mènera vers ses origines. Vers la paix aussi.

"Vy" est la première création de Michèle Nguyen avec une marionnette
Une marionnette accompagne silencieusement Vy dans ce voyage souterrain. Elle est tout autant la fragilité de l'enfance qu'un rien pourrait la casser que le vieil enfant qui résiste en nous, tyrannise et tire les ficelles pour ne pas grandir.
C'est Alain Moreau, du Tof Théâtre, qui l'a conçue.
« C'est la première fois que je rencontrais une marionnette. Petite, jaune, les cheveux courts et noirs, avec des jambes de gringalet. Mon enfance me fait signe. 
Lentement, cette marionnette devient mon prolongement, mon battement, mon rêve, mes ailes. C'est une sensation tellement précieuse, tellement fabuleuse de sentir la vie jaillir au bout de ses doigts... »
Michèle Nguyen

"Vy" est une histoire simple. C'est aussi une histoire chevaleresque
"Vy, en chevalière errante, porte haut sa faille, et c'est là qu'on distingue l'humanité, donc la beauté. Elle, qui n'arrête pas de tomber, s'envole justement parce qu'elle tombe, c'est dans sa maladresse que se cachent ses ailes." Alberto Garcia Sanchez, metteur en scène

VY c'est aussi la rencontre avec la puissance des mots, la magie de l'écriture.
"Ecrire, c'est faire la paix avec tout ce que je n'ai pas compris" Michèle Nguyen


Michèle Nguyen
Michèle Nguyen est née en Algérie d'un père vietnamien et d'une mère belge, elle a grandi en Belgique.
Formée à l'école internationale de théâtre Lassaad (Bruxelles), dont la pédagogie privilégie le mouvement et l'émergence de l'acteur-créateur, elle va très vite trouver sa place dans le monde des conteurs.
Encouragée par  le public et par différents prix, elle développe depuis 1996, de spectacle en spectacle, une gestuelle, une écriture et un univers très personnels basés sur l'intime.
L'épure est sa quête.
« Je n'écris que pour dire, je n'invente rien, je trempe ma plume dans le quotidien ».

Spectacle produit par le Collectif Travaux Publics
Co-producteurs : TAP-Scène Nationale de Poitiers, Le Théâtre - Scène conventionnée de Laval, Scène Nationale de Sénart.
Avec le soutien de la Communauté Française de Belgique - Secteur de l'interdisciplinaire et du conte.
En co-réalisation avec le Théâtre de la Vie (Bruxelles), la Montagne Magique (Bruxelles) et le Théâtre Dunois (Paris).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK