La commune de Viroinval opte pour un éclairage public 100% LED

On dénombre, à Viroinval, 900 points lumineux. La plupart sont des lampes à vapeur de mercure haute-pression, une technologie vieillotte que l’Europe a décidé d’interdire à partir de 2015. Il fallait donc s’adapter. Après une étude approfondie du marché, la commune a opté pour les éclairages LED, plus coûteux à l’installation mais nettement moins énergivores, explique Baudouin Schellen, échevin des travaux :

"On pouvait soit, prendre quelque chose de classique qui n'aurait pas apporté d'économie d'énergie, ça ne nous aurait rien coûté ou on fait un changement complet, on met du LED et on fait des économies d'énergie mais ça a un coût pour la commune qui est de l'ordre de 210 000 euros. Nous espérons amortir cela sur cinq ans puisque l'on va passer de 85 000 euros de coût d'électricité pour l'éclairage public aujourd'hui, vers les 40 000 ".

Pour la commune de Viroinval, l’installation de LEDs sur tout le territoire revêt donc de multiples avantages. Consommation d’énergie réduite et facture allégée. Sans oublier la garantie de 10 ans négociée avec le prestataire.

"Il y avait des doutes sur la longévité des LEDs et donc on la palliée par l’obtention d'une garantie qui est supérieure au délais de remboursement, enfin à la rentabilité financière du projet. Même si on devait avoir des soucis de remplacement de lampes, elles seront couvertes par le prestataire de service".

Et pour les amoureux de la nature, l’installation des LEDs aura un autre avantage : la pollution lumineuse sera nettement moins forte, ce qui permettra des observations de meilleures qualités pour les nombreux astronomes qui fréquentent la région.

 

Hugues Van Peel

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK