La commune de Perwez porte plainte contre l'ancien directeur financier et contre X pour détournement de fonds

Après de longues procédures et un dossier complet transmis à la Région wallonne, la décision est tombée. Le directeur financier de la commune de Perwez, suspendu en 2019 et soupçonné de mauvaise gestion, est aujourd’hui officiellement démis d’office et sans préavis de ses fonctions.

Mais l’affaire ne s’arrête pas là et prend une tournure judiciaire. "Nous avons décidé de porter plainte avec constitution de partie civile contre cet ancien directeur et contre X pour détournements, faux et usage de faux en écriture mais aussi pour vol simple ou vol d’usage", explique Jordan Godfriaux le bourgmestre.

Du côté de la Région wallonne, le ministère des Pouvoirs locaux confirme qu’un dossier de tutelle a bien été ouvert sur le directeur financier pour suspicion de mauvaise gestion financière. L’administration a investigué à charge et à décharge. Les conclusions n’ont pas permis de casser la décision de la commune de Perwez. Un recours du directeur avait été déposé. Il était recevable mais il a été jugé non fondé.

Des faits graves

Une procédure judiciaire est en cours. Une enquête est actuellement menée avec des auditions. Pour le maïeur en place depuis plus de deux ans, cette affaire est considérée comme grave. "Un euro d’argent détourné, c’est déjà de trop ! Mais je peux vous dire que les montants détournés sont importants. C’est beaucoup d’argent, beaucoup trop d’argent", explique Jordan Godfriaux.

"Le montant total à ce stade n’est pas déterminé avec précision. Nous devons faire des recherches complémentaires. Et la justice s’occupe évidemment notamment de ce point. Donc, je ne ferai pas plus de commentaires sur les sommes d’argent dont il est question".

Le Parquet du Brabant wallon nous a confirmé qu’une plainte de la commune avait bien été déposée. Il s’agit pour être précis d’une plainte avec constitution de partie civile. Elle est désormais entre les mains d’un juge d’instruction. L’enquête suit son cours et il y a déjà eu des auditions dans ce dossier.

Le contexte

En octobre 2018, le groupe Ensemble !, une liste MR-Ecolo emmenée par Jordan Godfriaux, renverse la majorité DRC Plus à Perwez. Très rapidement après la constitution d’un nouveau Collège, des audits sont lancés pour vérifier les comptes du CPAS mais aussi ceux de la commune. Les nouveaux responsables politiques estiment alors qu’il y a "des zones d’ombre" dans les comptes.

"Nous avions au début de la législature des questions restées sans réponses, des craintes même. Je ne pense pas qu’on pouvait à ce moment-là connaître l’ampleur des problèmes. C’est actuellement des problèmes que nous devons gérer en plus de la crise sanitaire et des tracas du quotidien", explique Jordan Godfriaux.

L’audit sur les finances communales n’est en réalité pas terminé. Mais la majorité a jugé les faits suffisamment graves pour agir sans délai, avant les conclusions finales de ce contrôle des comptes. C’est le cabinet de Marc Uyttendaele qui représente la commune dans ce dossier.

"Faire toute la lumière dans cette affaire"

Quant à la question d’éventuelles complicités ou manque de contrôle sur le directeur financier, Jordan Godfriaux reste prudent. "Je suis très attentif depuis le début. Si la plainte a été déposée contre le directeur financier mais aussi contre X, c’est justement pour faire toute la lumière dans cette affaire. Mais je n’ai pas de certitudes et d’accusations à émettre à ce stade", conclut le bourgmestre de Perwez.

Du côté de l'opposition, André Antoine, l'ancien bourgmestre en titre, soutient l'action en justice. Il n'a pas souhaité s'exprimer à notre micro. Selon lui, la justice doit à présent faire son travail et faire, je cite, la lumière sur ces faits dont la précédente majorité a été victime.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK