La Commune d'Ixelles durcit le ton face aux problèmes de saleté du quartier Matonge

Après une campagne de sensibilisation, place depuis la semaine passée à la répression. Des agents communaux, épaulés par les services de Bruxelles-Propreté, patrouillent dans le quartier à la recherche des contrevenants.

Les horaires des patrouilles changent chaque jour. Les patrouilleurs parient sur l’effet de surprise, "si on établit un planning à la même heure. Ils vont le savoir" explique Jolanta, la cheffe d'équipe à la tête des agents constatateurs. Une stratégie qui semble payante, rapidement une dame est prise en flagrant délit : elle remplit des sacs avec des bouteilles en verre et des déchets non triés. "C’est strictement interdit", sanctionne Alain Martens, le directeur de la cellule recherche à Bruxelles-propreté. Les amendes pour déversements illégaux peuvent grimper jusqu’à 62.500 euros. Pourtant, devant la galerie commerciale au centre du quartier Matonge, les sacs non triés s’amoncellent. L’opération propreté dans le quartier doit durer encore cinq semaines.

Ecoutez le reportage de notre journaliste Olivier Rozencwajg

Ecoutez le reportage de notre journaliste Olivier Rozencwajg

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK