La carrière Berthe à Florennes va sécuriser en eau le sud de Charleroi

La SWDE (Société wallonne des Eaux), l'INASEP (Intercommunale Namuroise de Services Publics) et la Fédération des Industries Extractives ont inauguré, mardi après-midi en présence du ministre wallon de l'Environnement, Carlo Di Antonio, la station de pompage et de traitement des eaux de la carrière Berthe à Florennes (province de Namur).

Cette station permet de valoriser l'eau qui remonte des nappes phréatiques lorsque les carriers creusent la roche: "La carrière se trouve en zone calcaireuse. Bien souvent, cela veut dire que le sol conduit à la constitution de grosses masses d'eau. Plus on creuse et plus l'eau remonte des nappes phréatiques. Les carriers doivent évacuer cette eau pour travailler. Grâce à la station de pompage et de traitement, cette eau n'est plus gaspillée et est valorisée en eau potable", indique le porte parole de la SWDE Benoît Moulin.

Destination? Une zone moins gâtée en eau

Cette station de pompage et de traitement de l'eau, active depuis quelques mois, permet de sécuriser en apport en eau le sud de l'agglomération de Charleroi, en passant par Walcourt. "Si les réserves sont abondantes dans la partie nord-ouest de la Wallonie, la structure géologique de sud-est ne permet pas de disposer de ressources dans des proportions identiques", a indiqué Carlo Di Antonio.

Le budget de ce projet est estimé à 5 900 000€. "Supporté à 40% par l'Inasep, à 40% par la SWDE, à 20% par les industries et subsidié à hauteur de 500 000€ par la Région wallonne", a conclu Benoît Moulin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK