La capacité en sel d'épandage triplée en Région bruxelloise

Le sel est directement acheminé par bateau, dans ce nouveau dépôt situé le long du canal
Le sel est directement acheminé par bateau, dans ce nouveau dépôt situé le long du canal - © Bruxelles Mobilité

La Région bruxelloise a triplé sa capacité en sel d'épandage en inaugurant vendredi un nouvel entrepôt dans le port de Bruxelles, en présence notamment du ministre régional de la Mobilité, Pascal Smet. Ce dépôt de sel situé avenue de Vilvorde peut abriter jusqu'à 3.000 tonnes. Bruxelles Mobilité dispose désormais de 4.500 tonnes de sel au total, réparties entre les dépôts d'Anderlecht de Delta et du Port.

L'entrepôt inauguré vendredi offre une grande facilité d'approvisionnement étant donné qu'il est situé le long du canal. Le sel est donc acheminé par bateau.

"La livraison de ce sel par le canal permet d'éviter 400 déplacements de poids lourds dans la Région bruxelloise. Ça me fait toujours mal quand je vois du sel qui vient par camion depuis Willebroek alors que nous avons une magnifique voie d'eau, sans bouchon", a commenté Alfons Moens, directeur général du Port de Bruxelles.

Le 15 octobre, le service hivernal débute pour les équipes de Bruxelles Mobilité. Tout sera donc prêt pour commencer d'éventuels épandages. Sur ces dix dernières années, Bruxelles Mobilité a utilisé en moyenne 3.000 tonnes de sel par hiver. Ce qui signifie que les stocks devaient être réapprovisionnés.

A moins d'un hiver très rude, la capacité actuelle devrait donc suffire et la Région pourra même prêter main forte aux communes en cas de nécessité.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK