Le "BrailleDay" à l'Autoworld accueille une centaine d'enfants malvoyants

La "BrailleDay" à l'Autoworld accueille une centaine d'enfants malvoyants
2 images
La "BrailleDay" à l'Autoworld accueille une centaine d'enfants malvoyants - © Tous droits réservés

Ce mardi, l'Autoworld a ouvert ses portes à une centaine d'enfants aveugles ou malvoyants venus de toute la Belgique à l'occasion du "BrailleDay", organisé par la Ligue Braille. Par petits groupes, les enfants ont été autorisés à faire une chose noralement interdite: toucher les quelque 250 voitures de collection disposées au musée bruxellois.

"On leur a donné des gants pour qu'ils puissent toucher les automobiles sans se faire mal ou abîmer quelque chose", explique Rodolphe Bensel, guide à l'Autoworld. "C'est évidemment nécessaire pour eux de toucher. Et ça se voit, ils n'arrêtent pas de palper tous les éléments," ajoute-t-il.

 

Zorah, 10 ans, est particulièrement curieuse. "J'aime bien toucher, parce que ça m'aide à savoir", confie la fillette. "Je vois seulement de très près", précise-t-elle.

"Ils ne pourront probablement jamais conduire de voiture", confie Rodolphe Bensel ",mais ce sont des enfants comme les autres qui ont le droit d'apprendre. Et de savoir ce qu'est une voiture et quelle a été l'évolution de l'automobile dans le temps".  

Du côté de la Ligue Braille, le discours est similaire. "Le droit au loisir et à la connaissance est un droit pour tous", souligne Rebecca Lévêque, chargée de communication.

Chaque année, une journée d'activité gratuite est ainsi offerte aux enfants aveugles ou malvoyants issus de l'enseignement spécialisé en Belgique. L'objectif, ajoute-t-elle, "c'est vraiment de les faire sortir de leur quotidien et de leur offrir une journée de découverte sans que leur handicap ne soit un frein".

Selon elle, les musées cherchent même "à devenir de plus en plus accessibles aux malvoyants. Il est utile de passer un coup de fil pour savoir ce qui est possible de faire".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK