La Boum 2: à la veille du 1er mai, les autorités bruxelloises mettent les points sur les i

La Boum 1 a rassemblé plusieurs milliers de personnes au Bois de la Cambre le 1er avril dernier
La Boum 1 a rassemblé plusieurs milliers de personnes au Bois de la Cambre le 1er avril dernier - © HATIM KAGHAT - BELGA

C'est un communiqué commun du Bourgmestre de la Ville de Bruxelles, du parquet de Bruxelles et de la zone de police Bruxelles CAPITALE Ixelles. Envoyé ce matin, le courrier rappelle que " l'autorisation n'a pas été donnée pour l'événement " La Boum 2 " annoncé sur les médias sociaux et qui devrait avoir lieu dans le Bois de la Cambre. La police surveillera l'événement et renforcera sa présence".

"Nous conseillons donc à tous de ne pas participer à cet événement. Il est important de continuer à respecter les mesures sanitaires.

"Si nécessaire, la police interviendra. Vous risquez donc une amende ou une arrestation administrative".

"Le parquet de Bruxelles tient à rappeler que toute personne verbalisée pour le non-respect des mesures sanitaires lors de cet événement, sera poursuivie conformément aux directives de politique criminelle en vigueur. "

Hier en fin d'après-midi, Facebook a, "en concertation avec le parquet", supprimé la page de l'événement "La Boum 2", a indiqué jeudi soir un porte-parole du réseau social à Belga. 

Le mouvement citoyen "Trace ton cercle", qui mène depuis plusieurs mois des actions pacifiques pour tenter d’attirer l’attention du gouvernement sur la situation des jeunes en ces temps de Covid, appelle les autorités bruxelloise et fédérale "à sortir de leur posture répressive" à la veille de "La Boum 2" qui doit se tenir dans la capitale.

Sur le même sujet

Journal télévisé 14/02/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK