L’Université Libre de Bruxelles (ULB) accueille une antenne de vaccination fixe sur son campus

Dès le 15 septembre, le Campus du Solbosch à l’Université Libre de Bruxelles va installer un centre de vaccination fixe. L’objectif : proposer un lieu de vaccination proche du lieu de vie du personnel et des étudiants de l’ULB.


►►► À lire aussi : Annemie Schaus, rectrice de l’ULB : "Les jeunes ne sont pas je-m’en-foutistes"


Dans un premier temps, l’initiative coordonnée de la commune d’Ixelles, de l’ULB et de la Commission communautaire commune (Cocom) vise la communauté estudiantine. L’Université est un lieu de rencontre et de diversité. La nouvelle antenne de vaccination se veut ouverte à tous. Les étudiants non belges et le personnel auront donc également la possibilité, s’ils le souhaitent, de se faire vacciner. L’ULB fournira des équipes médicales et paramédicales et la Cocom s’occupera de l’approvisionnement logistique en vaccins. Le ou les vaccin(s) qui sera/seront prescrit(s) sur place est/sont encore à déterminer.

Fini le centre de vaccination mobile

Depuis le 27 juillet, l’ULB accueille un bus de vaccination (le Vaccibus) sur son campus, à raison d’un jour par semaine. Pas besoin de s’inscrire pour y recevoir la vaccination en dose unique (Johnson & Johnson). Ce système est une bonne alternative au centre fixe. Cependant, il ne suffira pas à accueillir les 15.000 étudiants prévus pour la rentrée académique. "Notre objectif, c’est vraiment d’avoir un système qui permet d’absorber, ce qui pourrait être un coup de feu à la rentrée académique" explique Alain Levêque, vice-recteur aux affaires étudiantes et sociales de l’ULB. L’Université se veut toutefois rassurante : "il n’est pas question d’obliger les jeunes à se faire vacciner" ajoute Alain Levêque. L’idée est simplement de leur proposer une solution plus accessible pour se faire vacciner.

L’antenne sera accessible aux riverains

Le bus sera également accessible aux riverains. Dans la commune d’Ixelles, il n’existe à l’heure actuelle, aucun centre fixe. Cette nouvelle antenne sera donc mise à disposition des personnes habitant dans cette zone : "L'objectif étant que chacun et chacune puisse aller se faire vacciner de la façon la plus simple possible. Il ne faudra pas prendre de rendez-vous, c’est ça l’avantage. Cela permet également de toucher d’autres publics et on va pouvoir sensibiliser plus directement certains quartiers" explique Christos Doulkeridis, bourgmestre de la commune d’Ixelles. En attendant, le Vaccibus reste disponible jusqu'au 15 septembre.

Vaccination à Bruxelles: JT 28/07/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK