L'union francophone vole en éclats dans la petite commune à facilités de Linkebeek

A Linkebeek, il y aura au moins deux listes francophones aux prochaines élections communales d'octobre.
A Linkebeek, il y aura au moins deux listes francophones aux prochaines élections communales d'octobre. - © Belga

Il y aura au moins deux listes francophones aux prochaines élections communales. Des élus quittent la liste de l'ancien bourgmestre non nommé Damien Thiéry.

La politique de division de la N-VA aura donc eu raison de la bonne entente francophone. C'est en quelque sorte l'analyse de Damien Thiéry livrée ce jeudi matin dans les colonnes de l’Echo.

Damien Thiéry qui n'aura finalement jamais été nommé bourgmestre par les ministres flamands de l'Intérieur, à commencer par la N-VA Liesbeth Homans.

Il aura finalement dû céder sa place à l'une de ses colistières de 2012, l'élue francophone indépendante Valérie Geeurickx. C'est elle qui depuis quelques mois officie comme bourgmestre de la petite commune à facilités.

On apprend également qu'une autre liste francophone se présentera bien aux élections communales. Une liste emmenée par l'échevin indépendant Yves Ghéquière, qui vient de nous confirmer l'information. Le socialiste Pasquale Nardone et l'actuelle bourgmestre Valérie Geeurickx en feraient partie.

D'après l'Echo et la DH, des frictions concernant la gestion de la commune seraient nées à l'intérieur du collège des bourgmestre et échevins et auraient conduit à l'isolement de Damien Thiéry au sein de l'équipe.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK