L'une des principales salles de fitness de Liège devient "ladies only"

Jusqu’ici, on trouve des salles de fitness réservées aux femmes essentiellement en Flandre.
Jusqu’ici, on trouve des salles de fitness réservées aux femmes essentiellement en Flandre. - © Flickr - lifewaysport

Cette salle de fitness, située dans le quartier des Guillemins, s'apprête donc à tourner le dos à la mixité. Elle appartient au groupe HealthCity, qui en assume le choix, même s'il suscite l'incompréhension du personnel et des usagers.

La chaine HealthCity dépend d'une multinationale hollandaise. Elle possède deux salles liégeoises ; l'une des deux, au début septembre, va devenir unisexe, autrement dit uniquement réservée aux dames. Les hommes, exclus, vont devoir changer d'endroit pour continuer à se bodybuilder....

C'est une petite révolution sur le territoire wallon, mais c'est courant côté flamand. Les Malinois, les Anversois, les Gantois pratiquent de la sorte depuis quelque temps déjà.

En fait, le groupe HealthCity applique ce cloisonnement dans toutes les villes où il dispose de plusieurs implantations. Selon le porte-parole, c'est la réponse à une demande de femmes à la recherche de "sérénité", lassée de regards masculins parfois appuyés. Cette politique du développement séparé des genres peut certes séduire une clientèle musulmane, par exemple. Mais ce n'est nullement la cible. D'ailleurs, en région bruxelloise, c'est la salle HealthCity d'un quartier huppé, fréquentée par des executive women et des jeunes filles de bonnes familles qui est devenue "ladies only".

Cette stratégie a parfois permis d'améliorer la fréquentation, et de redresser les comptes de clubs déficitaires. Mais dans l'immédiat, c'est la grogne parmi les abonnés.

Michel Gretry

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK