L'une des deux ailes du Musée Wellington rouvre au public

L’aile rénovée du musée Wellington de Waterloo et, dans l'une pièce, affairé sur son bureau, on retrouve le Duc de Wellington.
2 images
L’aile rénovée du musée Wellington de Waterloo et, dans l'une pièce, affairé sur son bureau, on retrouve le Duc de Wellington. - © RTBF

Alors qu'un bicorne de Napoléon fait beaucoup parler de lui aujourd'hui (vu qu'il est mis aux enchères en France), le Musée Wellington - Waterloo 1815, lui, fait peau neuve. Une de ses deux ailes rouvre au public. L'autre suivra, d'ici deux ans.

Le bâtiment abritant le musée est une ancienne auberge de 1705. Pendant la bataille de Waterloo, le site a servi de quartier général à l'Etat-Major britannique, dirigé par le Duc de Wellington.

Les salles déjà rénovées présentent des armes, des gravures, des objets et des souvenirs des différents belligérants.

Des travaux qui étaient devenues indispensables, selon Bernadette Raeymaekers, la présidente du Musée. "La création du musée date de 1957 et les derniers réaménagements, de la fin des années 70/début des années 80. Entre temps, la poussière s’était bien installée, la peinture était défraichie… Et, surtout, le bâtiment n’était plus aux normes, notamment en matière de sécurité. Là, les salles sont réaménagées, en référence à l’une des nations ou l’un des belligérants. Vous avez bien sûr la chambre du Duc de Wellington ; la salle juste après lui est également consacrée (la vie du Duc avant et après la bataille) ; une autre salle est consacrée au Prince d’Orange. Blücher est également évoqué. Et on finit avec une évocation des soins aux blessés."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK