L'UMons remet les insignes de Docteurs Honoris Causa à Nicolas Hulot, Nicholas Stern et Greta Thunberg

Nicolas Hulot, Nicholas Stern (économiste britannique spécialiste de la question climatique) et Greta Thunberg (par écran interposé) ont reçu les insignes de Docteurs Honoris Causa de l'Université de Mons jeudi soir pour leur contribution à la conscientisation au développement durable. 

Nicolas Hulot, l’ex-ministre de la transition écologique du gouvernement Macron s'est confié au micro de la RTBF après la cérémonie. "Je suis toujours surpris de ce qu’il m’arrive, je ne réalise pas et je pense toujours qu’il y a une sorte de malentendu. Je suis très flatté, mais je n’en tire aucun excès de fierté."

"Je traduis ça comme une reconnaissance de la justesse du combat que j’ai mené. C’est un réconfort dans un combat un peu interminable, dans lequel on est souvent tenté de perdre espoir. Je prends ça avec beaucoup de simplicité et une certaine joie. Partager cette distinction avec Nicholas Stern, avec qui je travaille depuis longtemps et avec Greta Thunberg, une voix nécessaire et pertinente de la jeunesse, c’est un moment qui recharge nos énergies."

Il évoque ainsi son propre combat pour la planète face aux climatosceptiques et climatofatalistes et salue la démarche des jeunes. "L’interpellation des jeunes se fait, pour l’instant, dans un cadre bienveillant et pacifique, mais attention que ça ne change pas de ton. L’inaction, c’est une forme de violence. J’espère que la classe politique va changer d’échelle dans la mutation. Il ne s’agit pas de corriger mais de changer de modèle. Ce que les jeunes demandent c’est qu’on ait une vision. Il faut leur répondre, non pas dans les mots mais dans les actes."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK