L'Opéra Royal de Wallonie a présenté sa saison 2014-2015

Quoi de mieux pour ouvrir le bal que la "Cenerentola", l'histoire de Cendrillon version Rossini, un des nombreux compositeurs italiens de la prochaine saison de l'ORW avec Verdi et deux de ses œuvres: "Luisa Miller" et "Rigoletto", Donizetti et "L'Elisir d'Amore", Puccini et son monument, "Tosca", un drame proposé ici pour la période des fêtes. Stefano Mazzonis, directeur de l'ORW: "J'ai fait ce choix. Basta avec les opérettes pour quelque temps. J'ai préféré aller dans ce genre que le public adore avec un grand chanteur comme Raimondi".

Le grand Rugerro Raimondi et à ses côtés, Isabelle Kabatu, un des nombreux talent belges de cette nouvelle saison avec également Laurent Kubla ou Patrick Delcour, deux noms qui figurent dans la distribution des "Joyeuses commères de Windsor", une des découvertes de cette saison. Une première à Liège. L'histoire de Falstaff dans une version allemande très rare du compositeur Otto Nicolaï: "Celle-là est absolument rare et même très peu jouée en Allemagne. C'est un mystère, il y a des choses quelques fois qu'on redécouvre et on sait que c'est un chef d’œuvre dès qu'on le montre au public".

Le public qui devrait aussi être ravi de découvrir ou de redécouvrir, près de 20 ans après sa dernière représentation à Liège, "Les Pêcheurs de perles" de Bizet.

Bénédicte Alié

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK