L'Observatoire des prisons dénonce les conditions de vie des détenus à Lantin

La prison de Lantin.
La prison de Lantin. - © RTBF

"Les prisonniers y sont soumis à un traitement inhumain et dégradant", dit l'Observatoire international des prisons. "L'établissement est surchargé et l'hygiène est à revoir". La direction admet certaines critiques. Mais elle nuance.

Pour l'Observatoire International des Prisons, certains traitements à la prison de Lantin pourraient être qualifiés d'inhumains et dégradants. "Des détenus entrant dans la prison et donc présumés innocents ont été placés au cachot, en cellule d'isolement, parfois pour plusieurs jours" souligne Juliette Moreau, présidente de la section belge de l'observatoire. La santé et l'hygiène sont également pointés du doigt: "Certains détenus se sont retrouvés avec des draps et des linges inchangés pendant près de deux mois. D'autre part, il y a la consultation chez le dentiste qui connaît une liste d'attente très très importante qui dépasse les 100 détenus".

Le directeur de la prison, Marc Brisi, confirme mais nuance: "Aux alentours de la fin avril, nous avons connu une surpopulation que nous n'avions jamais atteinte jusqu'à présent. Et on n'a pas eu d'autre choix que d'écrouer des entrants directement en cellule de nuit". Quant aux délais très longs en matière de soins de santé, et notamment en dentisterie, le directeur s'explique: "Nous recevons ici des personnes qui vivent parfois dans des situations précaires extérieures, et dès qu'ils arrivent à la prison, il faut veiller à ce qu'on puisse leur prodiguer des soins. Le dentiste ne sait pas plus faire que le temps qui lui est imparti à la prison".

Quant au problème de linge, il est en partie dû à la fermeture immédiate de la buanderie suite à une inspection des services du bien-être au travail.

 

O. Thunus

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK