L'Irisbox est de plus en plus utilisée mais ne plaît pas à tout le monde

Le site Irisbox permet aux Bruxellois d'obtenir certains documents administratifs sans devoir se rendre à la commune. Le guichet électronique a enregistré une augmentation de 97% par rapport à l'année précédente. Pourtant, beaucoup de Bruxellois ne connaissent pas encore le service. Certaines communes ont même décidé de créer leur propre plateforme plutôt que d'informer la population.

C'est quoi l'Irisbox?

3 images
La plateforme Irisbox est disponible de chez soi. © Irisbow

L'Irisbox est le guichet électronique de la région de Bruxelles. Il a été créé afin d'éviter certaines files dans les maisons communales en offrant divers documents administratifs directement depuis son ordinateur. 

Il est ouvert 24h/24 et tous les jours. Il est disponible gratuitement. Un guide est accessible pour comprendre comment utiliser le site. 

Sur Irisbox, il est notamment possible d'obtenir : 

  • Le formulaire de composition de ménage
  • L'extrait d'acte de naissance
  • Le renouvellement de la carte riverain
  • le certificat de nationalité belge

Boom des usagers en 2017

En 2017, le site a enregistré 170.000 utilisateurs. C'est une augmentation de 97% par rapport à l'année précédente. Patrick Van Vooren, directeur du CIRB (centre informatique pour la Région Bruxelloise), explique le phénomène. 

En 2017, il y a eu un accroissement très important des demandes grâce à la prime BE HOME. La prime sur le précompte immobilier a créé un boom qui se poursuit en matière fiscale avec notamment les taxes d'hébergement.

Le site offre un grand nombre de facilités au niveau administratif. Le CIRB avait d'ailleurs promu la plateforme en 2016 via des fascicules déposés directement dans les maisons communales.  

Une alternative proposée par la commune de Schaerbeek

Le service ne plaît pas à tout le monde. À Schaerbeek, un nouveau guichet électronique propre à la commune va voir le jour. David Neuprez, le directeur général de l'administration de la commune, trouve le service Irisbox très limité et pas assez développé. Il déplore que le site de la Région bruxelloise n'offre pas tous les documents possibles. Certains papiers nécessitent encore la venue en personne des citoyens. De plus, la commune ne reçoit que 1000 demandes via Irisbox par an, ce qui est peu par rapport aux centaines de citoyens qui viennent tous les jours dans la maison communale. 

Le CIRB n'encourage pas du tout ce genre de pratique. Selon Patrick van Vooren, cette initiative va contre les principes d'un guichet régional. Il prône une unicité dans les services électroniques bruxellois. Le but de l'Irisbox est en effet de proposer une seule et même plateforme pour tous les citoyens et pour tous les services. Un seul endroit et une seule manière d'utiliser le site permet de faciliter les démarches administratives des Bruxellois. 

Ecoutez notre reportage radio

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK