L'institut Montefiore à Liège: un patrimoine en péril

Institut Montefiore
2 images
Institut Montefiore - © Perot Quentin

C'est un bâtiment qui a accueilli des générations d'étudiants, d'abord de futurs ingénieurs puis les élèves de l'institut d'architecture Lambert Lombart. Rue St-Gilles à Liège, l'institut Montefiore tombe en ruine. Il est pourtant classé au patrimoine majeur de Wallonie.

Son état de dégradation, le conseiller communal écolo Quentin le Bussy a pu s'en rendre compte en le visitant discrètement. "Le bâtiment est déjà très abimé. Des toitures ont été arrachées pour voler le zinc, donc il y a des infiltrations d’eau. Depuis qu’il n’est plus occupé, il est aussi régulièrement squatté. Mais c’est un bâtiment dont la structure est encore saine. Mais si on attend trop, soit il va devenir irréparable, soit cela coûtera une fortune de le réhabiliter. Donc personne n’y gagne à le laisser en l'état". Quentin le Bussy a interpellé le Collège à ce sujet, lors du dernier Conseil communal 

Rénover ou vendre ?   

C'est l'Université de Liège qui est propriétaire de cet institut Montefiore. Deux options s'offre à elle: le rénover afin d'y accueillir les HEC, car le bâtiment de la rue Louvrex est plein comme un œuf. Le hic, c'est que cela coûtera effectivement très cher, environ 7 million et demi d'euros, et les subsides se font attendre. Autre option, la vente du bâtiment. On nous l'a confirmé à bonne source: cette éventualité a été clairement évoquée lors d'un des derniers conseils d'administration de l'Université de Liège.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK