L'infirmerie des animaux de Virelles va déménager

On connaît le lieu si l’on y a déjà apporté un petit animal blessé. Le CREAVES de Virelles accueillait du public ce week-end pour ses portes ouvertes. L’occasion d’y apprendre qu’il faudra bientôt se rendre à une nouvelle adresse. "D’ici deux ans, nous déménagerons dans l’ancienne Grange aux Papillons en bordure du site de l’Aquascope", explique Anne Sansdrap. "Nous avons déjà obtenu un soutien financier de la ministre Tellier, pour acheter le terrain et le bâtiment. L’objectif c’est de pouvoir mieux accueillir nos petits pensionnaires, nos bénévoles également avec une toute nouvelle infrastructure pour les soins. Et on a envie d’y ajouter un côté très pédagogique puisque les visiteurs pourront aller au CREAVES observer le travail des bénévoles, observer les animaux sans déranger."

Pour le moment, les visites restent exceptionnelles pour ne pas troubler la convalescence des pensionnaires. Mais l’équipe de bénévoles est bien consciente qu’il faut ouvrir l’infirmerie au public. Pour exister d’une part et que tout le monde sache où se rendre si l’on trouve un animal blessé. "Mais l’intérêt c’est aussi de pouvoir apprendre aux gens comment réagir", glisse Geneviève Mertens. "Il faut que les gens comprennent qu’il faut nous appeler avant de recueillir l’animal. Certaines espèces laissent volontairement leurs petits au sol seuls. C’est le cas des chouettes. Elles ont une période de développement au sol et si on les ramasse, on les sépare de leurs parents qui sont dans le coin même si vous ne les voyez pas."

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK