L'incinérateur de Neder pourra-t-il bénéficier de certificats verts?

Les certificats verts, qui sont partagés entre les trois Régions, sont un dispositif destiné à inciter, à stimuler la production d'électricité verte à partir de sources d'énergies renouvelables. Et pour la ministre Céline Frémault, l'incinération des déchets permettrait l'obtention de ces certificats. La ministre précédente de l'Environnement, Evelyne Huyttebroeck, écolo, s'y est elle toujours farouchement opposée. Aujourd'hui dans l'opposition, elle persiste et signe : "Tout simplement parce que c'est une installation qui légalement ne peut pas recevoir de certificat parce qu'elle ne remplit pas deux critères principaux pour en recevoir. Le premier critère, c'est que des certificats verts ne peuvent pas être donnés à une installation qui ne remplit pas les conditions en matière d'économie de CO2 et l'incinérateur est encore trop polluant. Et la deuxième raison, c'était parce que les certificats verts ne peuvent être octroyés qu'à une installation qui a moins de dix ans."

Et l'incinérateur lui, est en service depuis une trentaine d'années.

Roland Bruneel

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK