L'incendie de Seneffe est criminel

Le dossier de l’incendie pour le moins suspect a été mis à l’instruction par le parquet de Charleroi. La juge d’instruction Martine Michel est donc descendue sur les lieux et un expert a été désigné.


Selon les premiers éléments de l’enquête, un meurtre aurait été perpétré contre le père de famille qui aurait subi un ou plusieurs coups de feu. Le forfait aurait ensuite été camouflé en incendie. Et c’est le sinistre qui aurait causé la mort de la mère et de l’enfant de 18 mois.

Pour l’instant, aucune information n’a été livrée sur les mobiles du meutre, le type d’arme utilisé ainsi que sur les auteurs éventuels de cet acte criminel.

Daniel Barbieux avec Belga, Quentin Warlop et Jérôme Durant

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK