L'hiver va-t-il avoir la peau dure à Bouge ?

Après quelques ratés à l’allumage, le Grand Feu a bien pris. L’hiver peut donc s’en aller…
2 images
Après quelques ratés à l’allumage, le Grand Feu a bien pris. L’hiver peut donc s’en aller… - © RTBF

On peut le craindre en tous les cas. Non pas à cause des températures actuelles mais bien si on s'en réfère à la croyance populaire… Le Grand Feu de Bouge, au-dessus de Namur, est LE rendez-vous le plus connu du genre dans le pays. Et dimanche, le Bonhomme hiver n’a pas brûlé. Ou du moins pas tout de suite… Une première depuis bien longtemps.

Tout avait pourtant bien commencé. Un allumage synchronisé des sept buchers, presque militaire. Le feu prend, se propage. Cela crépite... Dans l'assemblée, les bia bouquets résonnent. Et puis, c'est l'incident : "Notre bûcher s’est effondré légèrement juste à hauteur de notre Bonhomme hiver, explique le président de la Confrérie du Grand Feu de Bouge, Robert Parmentier. Les flammes n’ont donc pas su monter assez haut pour lécher ses pieds et l’enflammer."

Rapidement, l'inquiétude gagne. Car, vous le savez, s'il y a des incidents lors du Grand Feu de Bouge, si l’on ne peut voir les sept buchers (et donc les sept Bonhommes hiver) brûler en même temps, c'est signe de moins bonne chance pour l'année qui vient...

Finalement, tout s’est bien déroulé. Le Bonhomme hiver est bien tombé dans le feu et a brûlé. Voilà qui va rassurer les Namurois, protégés pour l’an 2013. L’hiver peut donc nous quitter…

Dans l’assistance : une équipe de la télévision vietnamienne

La renommée du Grand Feu de Bouge n'est plus à faire. Le rendez-vous a même attisé dimanche soir la curiosité de la télévision vietnamienne. Son journaliste basé à Bruxelles était sur les hauteurs namuroises. "Cet événement intéressera sûrement le public vietnamien car il y a beaucoup de similitudes  avec nos festivités, explique LE HONG Quang. Nous avons aussi beaucoup de fêtes populaires durant le début de l’année lunaire. Elles ont pour but de souhaiter une bonne année, une bonne récolte, d’apporter chance et bonheur. Même si, sur la forme, il y a des différences ; sur le fond, c’est assez proche."

Bruno Schmitz, Monika Wachter

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK