L'ex-député provincial Jean-Pierre De Clercq acquitté à Charleroi

Jean-Pierre De Clercq
Jean-Pierre De Clercq - © Belga - Virginie Lefour

Poursuivi pour détournements de subsides, l'ex-député permanent de la province du Hainaut, Jean-Pierre De Clercq, a été acquitté ce mercredi matin dans le dossier dit des "cougnous". Le tribunal n'a relevé ni intention frauduleuse ni preuve de ces détournements.

Le tribunal correctionnel de Charleroi a acquitté mercredi Jean-Pierre De Clercq mais aussi son ancien directeur et chargé de mission, Richard Bricoult, dans un dossier de détournement de subsides.

Il était reproché à l'ex-député permanent de la Province du Hainaut, inculpé en 2008, d'avoir utilisé des subventions publiques pour financer des petits cadeaux de fin d'année à destination du personnel des différentes asbl para-provinciales dont il était le président. Il était question d'en obtenir un retour électoral. Des porte-clés estampillés à son nom, des horloges électroniques et des cougnous de Noël avaient ainsi été distribués pour un montant global de 11 000 euros.

Dans son jugement, le tribunal a relevé que l'ensemble des directeurs des asbl avaient donné leur accord lorsque Jean-Pierre De Clercq leur avait demandé la liste de leur personnel. Seul celui de l'asbl " Ecole clinique de Montignies-sur-Sambre " avait refusé d'honorer la facture. Mais la présidente du tribunal a relevé qu'un conflit personnel l'opposait alors à Jean-Pierre De Clercq.

Le tribunal a estimé que rien ne prouvait qu'un avantage électoral ait été tiré ni que le prévenu ait été animé d'une intention frauduleuse. Les deux prévenus ont donc été acquittés.

Belga, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK