L'ex-bourgmestre FDF d'Uccle Claude Desmedt est décédé

Le bourgmestre d'Uccle Claude Desmedt en 2001
Le bourgmestre d'Uccle Claude Desmedt en 2001 - © Archive Belga/JACQUES COLLET

L'ex-bourgmestre d'Uccle et ex-parlementaire FDF, Claude Desmedt est décédé au cours de la nuit de jeudi à vendredi, à la suite d'une brutale dégradation de son état de santé, a-t-on appris vendredi auprès du président de la formation amarante Olivier Maingain. Il avait fait part de soucis de santé récemment à ses collègues du collège échevinal sortant.

Claude Desmedt était âgé de 73 ans.

Il a été sénateur du 28 décembre 1987 au 13 juin 1999 et ensuite député fédéral du 23 juillet 1999 au 10 avril 2003.

Conseiller communal d'Uccle de 1977 à octobre dernier, Claude Desmedt a exercé la fonction de bourgmestre d'Uccle à deux reprises.

Il l'a exercée en titre entre 2001 et 2006, à la suite de la lutte sans fin à laquelle se livraient les libéraux Eric André et Stéphane de Lobkowicz pour le maïorat.

Mais il a également été bourgmestre faisant fonction de 2006 à 2007, au moment où Armand De Decker présidait le Sénat.

Durant la mandature communale sortante, il était Premier échevin.

Docteur en droit, et licencié en droit social, Claude Desmedt a par ailleurs été avocat.

Il a été fait Chevalier de l'ordre de Léopold en 1995.

Le président des FDF Olivier Maingain, et le ministre-président bruxellois Charles Picqué ont rendu hommage Claude Desmedt. Adressant à sa famille ses pensées émues au nom des mandataires FDF, Olivier Maingain a dit garder de Claude Desmedt "le souvenir d'un parlementaire apprécié dont la qualité du travail était souvent reconnue par ses pairs et d'un gestionnaire rigoureux qui a notamment permis à Uccle de passer des caps difficiles".

Selon Olivier Maingain, Claude Desmedt était un juriste de grande qualité. Ses compétences lui ont permis d'assumer les responsabilités qui lui étaient confiées avec rigueur et probité. "C'était un vrai sage guidé par le sens de la pondération", a-t-il ajouté.

Adressant ses condoléances aux proches de Claude Desmedt ainsi qu'aux membres des FDF, le ministre-président bruxellois Charles Picqué a rappelé que l'ancien bourgmestre d'Uccle était également président de l'Ecole régionale d'administration publique depuis mai 2007.

Il y a accompli les tâches liées à cette fonction "avec l'engagement et la cordialité qu'on lui connaissait. L'Erap perd un Président de grande valeur", a souligné Charles Picqué.

Avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK