L'évolution du projet commercial "Rive Gauche" à Charleroi

Le projet de la place Albert 1er dans le cadre de Rive Gauche
Le projet de la place Albert 1er dans le cadre de Rive Gauche - © Saint-Lambert Promotion SA

Cela fait des mois que le futur centre commercial "Rive Gauche" fait couler beaucoup d’encre. Le vaste projet de réaménagement de la ville basse est, cette fois, définitivement lancé. Les permis d’environnement et d’urbanisme ont en effet été accordés au promoteur privé.

Le projet de la législature communale à Charleroi, celui qui va remodeler la ville basse, est cette fois définitivement lancé. La ville a accordé le permis d'environnement au lendemain de l'octroi du permis d'urbanisme par le fonctionnaire délégué de la Région wallonne.
Le puzzle administratif semble donc complet. Et les travaux pourraient démarrer au printemps prochain. Avant de délivrer son permis, le fonctionnaire délégué de la Région wallonne, Rafael Stockis, a tenu compte de la centaine de remarques ou critiques émises sur le projet par les citoyens ou les associations. C’est ainsi que le parking sous le Place Albert 1er sera moins important que prévu.

"Rive Gauche", pour rappel, c'est un centre commercial de plus de 30 000 mètres carrés avec 80 magasins, un hôtel 4 étoiles de 100 chambres, quelques logements, 650 places de parkings sous la place Albert 1er et le Boulevard Tirou partiellement transformé en piétonnier. Au centre des remarques qui avaient été faites sur ce projet : les fameuses colonnades au boulevard Tirou qui  disparaîtront finalement pour libérer de l'espace. La place Albert 1er, agrandie, ne fera donc plus qu'un avec le Boulevard. Dès que le chantier aura commencé, le promoteur prévoit 30 mois de travaux. L’inauguration de ce nouveau centre-ville est donc prévue au plus tôt pour l'été 2014. Shalom Engelstein est le promoteur privé du projet.

Rive gauche à Cannes aussi

Sur la façade d’un hôtel de la Croisette à Cannes aussi, une immense banderole vante les mérites du projet "Rive gauche". Ses promoteurs n'ont en effet pas fait dans la demi-mesure. Au lendemain de l'obtention des permis d'urbanisme et d'environnement, ils sont partis au MAPIC, le rendez-vous annuel des professionnels de l'immobilier commercial. Leur but est de commencer à prospecter les enseignes susceptibles de venir s'installer à Charleroi. 

Pour cela, il n’y avait rien de tel qu'une petite réception en présence, notamment, de quelques membres du MR carolo. L'événement s’est déroulé sur la terrasse du 4ème étage d'un hôtel particulier sur la Croisette. Une grande scène de congratulations entre promoteurs privés et mandataires publics. Avec, en tête de délégation pour ces derniers un ministre fédéral MR : Olivier Chastel. Les bulles de champagne ont le don d'inciter à l'optimisme. 

Le parcours administratif du projet "Rive Gauche" n'est nullement terminé. Mais personne ne veut avouer ses craintes de recours au Conseil d'Etat. Quant à savoir quelles enseignes sont vraiment intéressées par une implantation carolorégienne, cela reste une grande inconnue.

Alain Vaessen, Michel Gretry et Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK