L'Europe et son programme Erasmus+ s'invitent dans les écoles

Dans le cadre des 30 ans du programme Erasmus et des 60 ans du Traité de Rome, l'Europe a décidé de s'inviter dans les écoles.
2 images
Dans le cadre des 30 ans du programme Erasmus et des 60 ans du Traité de Rome, l'Europe a décidé de s'inviter dans les écoles. - © C. Biourge - RTBF

Donner l'envie aux jeunes d'aller étudier ou faire un stage en Europe. C'est l'un des objectifs d'Erasmus+.

Dans le cadre des 30 ans du programme Erasmus et des 60 ans du Traité de Rome, l'Europe a décidé de s'inviter dans les écoles. Un camion sillonne cette semaine les routes du sud du pays. Ce mardi, il était à Fontaine-L'Evêque, dans le Hainaut, et plus précisément, à l'Athénée Royal Louis Delattre.

Un programme d'échanges pour tous à partir de 14 ans

Depuis 2014, ce programme s'adresse à tous, à partir de 14 ans. D'où le "+" à Erasmus.

Objectif de la visite : informer les élèves et professeurs sur toutes les possibilités qu'offre ce programme Erasmus+ : "On peut faire des formations, on peut faire des échanges d'études, des échanges de stages,...", explique Silvia Paradela, chargée de communication à l'AEF (l'Agence francophone pour l'éducation et la formation).  

Autre possibilité : faire des stages d'observation : "Pour un prof, par exemple, qui a envie d'aller faire un stage dans un pays nordique (parce qu'ils sont beaucoup plus avancés dans certaines pédagogies), c'est possible. Il peut aller faire un stage d'observation en Suède, assister à des conférences", précise  Silvia Paradela.

Pour les élèves, c'est la possibilité de partir à l'étranger pour une période de deux semaines à un an dans une école partenaire. Mais pour cela, l'école de l'élève doit développer un partenariat avec Erasmus+. Autrement dit : "Il faut qu'il y ait une intégration de la dimension européenne dans les cours, dans les pratiques pédagogiques, etc."

"Tout est possible"

Les élèves de l'Athénée Royal Louis Delattre, eux, sont emballés à la sortie du camion. Désormais, ils ont envie de partir. Même engouement du côté des professeurs : "J'étais la première surprise de voir tout ce que le projet Erasmus proposait. On part vraiment dans tous les sens, qu'il s'agisse d'un stage en entreprise ou d'un séjour linguistique ou académique dans une école, tout est possible", nous a confié Myriam Dubail, professeur de langue à l'Athénée Royal Louis Delattre.

Précisons que de nombreuses bourses sont offertes à ceux qui voudraient se lancer dans l'aventure.

Toutes les informations sur le site internet d'Erasmus+.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir