L'équipe cycliste Wallonie-Bruxelles engage 5 Brabançons

RTBF
RTBF - © RTBF

Les Brabançons ont signé leur contrat "pro" mercredi à Mouscon, siège social de l'équipe Wallonie-Bruxelles. Ils se sont également entretenus avec leur directeur sportif, l'ancien cycliste professionnel brabançon, Michel Dernies.

L'équipe continentale "pro" comptera, non pas 15 coureurs comme annoncé, mais 16,  avec cinq Brabançons. Le programme de l'équipe n'a pas encore été peaufiné mais mercredi soir, les nouveaux "pros" se sont retrouvés pour une première prise de contact et des détails pratiques : tailles des maillots et mesures des futurs vélos.

Quatre ont signé un contrat professionnel : Jonathan Bertrand, 22 ans, (Thorembais-Saint-Trond), Olivier Chevalier, 20 ans, (Virginal), Rudy Rouet, 25 ans, (Chastre) et Robin Stenuit, 20 ans, (Villers-la-Ville). Christophe Prémont, 21 ans, (Braine-L'Alleud) est le cinquième Brabançon à avoir intégré l'équipe. Lui, n'a pas de contrat professionnel. Il restera espoir le temps de finir ses études universitaires à l'UCL.

 "Le programme n'est pas encore vraiment fait mais on sait vers quelles courses on va se diriger", explique le nouveau directeur sportif, Michel Dernies.  "Ils ont tous un contrat pro et participeront à ce titre aux courses professionnelles. Christophe Prémont, lui, malgré son intégration dans l'équipe, restera espoir. Il est encore aux études, donc priorité à cela. Il aura une bourse. Son programme sportif sera adapté en conséquence. Il pourra néanmoins participer aux courses pros que nous ferons, sauf aux championnatx de Belgique pour professionnels".

Un rêve pour tous

C'est un rêve qui se concrétise pour tous ces coureurs, surtout pour le cycliste de Virginal, Olivier Chevalier, un des plus jeunes de l'équipe : "En fait, moi, j'ai envoyé ma candidature quand j'ai entendu parler de l'équipe. J'ai reçu une réponse positive par mail, peu après le championnat de Wallonie et là, j'ai sauté de joie. Devenir pro à 20 ans c'est magnifique. J'ai déjà eu l'occasion de rouler dans des courses professionnelles, ce sont d'autres gabarits ! Ils sont beaucoup plus résistants à l'effort. Je vais apprendre mon métier. Je serais certainement impressionné dans le peloton, mais je me dirai juste : c'est incroyable, j'y suis".

C'etait cette saison ou jamais

Avec ses 25 ans, le coureur de Chastre, Rudy Rouet fait partie des plus vieux de l'équipe. Pour lui, devenir professionnel, c'était cette saison ou jamais : "Je ne vais pas dire que je n'espérais plus mais l'an prochain, j'aurai 26 ans et ça commence à faire tard pour passer pro, vu le nombre de coureurs sur le marché".

Tous les coureurs de l'équipe ont signé leur contrat mercredi. Ils ont aussi essayé, non pas leur futur maillot (pas encore prêt), mais des costumes de ville : " Comme les pros quoi : chemises, pantalons pour les conférences de presse et autres, histoire de montrer une belle image de l'équipe, ça va être bien", ajoute Rudy Rouet.

Rencontre avec Michel Dernies

A cette occasion, les cinq Brabançons ont aussi eu un entretien individuel avec Michel Dernies et Gérard Buelens : "On a surtout parlé des résultats de cette saison et du bon travail que j'ai fourni au tour de Namur, je suis fier que l'on ait suivi mes résultats. Le courant est très bien passé avec notre nouveau directeur sportif, Michel Dernies. Il est sympa et connaît super bien son métier. Faut pas oublier qu'il a été un bon coureur professionnel. Il est franc et dit ce qu'il pense. Cela devrait bien se passer entre nous", a ajouté Rudy Rouet.

C'est en novembre, que les 16 coureurs de l'équipe continentale pro Wallonie-Bruxelles, rouleront pour la première fois tous ensemble. Une mise au vert de trois jours est prévue à Spa, Le "vrai" stage de préparation aurait lieu en Italie, début d'année.

 

Colette Jaspers

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK