L'entreprise Prayon solidaire avec les travailleurs d'ArcelorMittal

A l'usine Prayon notamment, on soutient les travailleurs d'Arcelor
A l'usine Prayon notamment, on soutient les travailleurs d'Arcelor - © RTBF

Suite à l'annonce de la fermeture de la phase à chaud de la sidérurgie liégeoise, des arrêts de travail, le temps de tenir des assemblées d'information, sont organisés ce lundi dans diverses entreprises de la région. Des assemblées d'informations et de mobilisation, en prévision de la manifestation organisée mercredi matin à Seraing. Exemple à Engis, à l'entreprise Prayon.

A l'entreprise chimique Prayon, à Engis, le personnel souhaite avant tout marquer son soutien aux travailleurs d'ArcelorMittal. Amador Beltran, délégué principal FGTB: "Aujourd'hui, ce qu'on voulait faire, c'était marquer le coup vis-à-vis de nos amis d'Arcelor, leur faire voir que nous sommes tous solidaires avec eux, que nous serons tous mercredi à Seraing. Nos politiques, s'ils veulent garder le travail en Wallonie, il va falloir qu'ils se retroussent les manches".

"Mittal, on ne peut pas lui faire confiance, mais il faut absolument lui montrer qu'on est tous solidaires" poursuit Rodolphe Gilissen, son homologue de la CSC.

Une solidarité évidente pour les travailleurs de Prayon-Engis, comme en témoignent Guido Meniguzzo, et Pino Amronino: "Il faut défendre notre région parce que ici, tout va mal. Plus on avance, plus ça va mal et je pense que bientôt, il y aura beaucoup de gros problèmes pour tout le monde parce que ça peut arriver ici, ça peut arriver partout. Si on ne s'entraide pas, on n'y arrivera jamais". "Nous avons tous des amis qui travaillent à Arcelor et ce qui arrive là-bas, c'est scandaleux. Quand on voit ce qu'ils ont empoché comme bénéfice encore l'an dernier, ce que l'état leur a fait payer, et que malgré ça, ils mettent toute une région en difficultés, c'est un scandale. Et c'est très important de montrer notre solidarité".

Manifestation mercredi matin à Seraing

Mercredi, en solidarité avec les travailleurs d'ArcelorMittal, le front commun syndical appelle à une manifestation en faveur du maintien d'une sidérurgie intégrée dans le bassin industriel de Liège.

Pour les syndicats, la fermeture de la phase à chaud annoncée par la direction d'ArcelorMittal condamne à très court terme l'ensemble de la sidérurgie liégeoise, y compris le froid.

Les manifestants sont appelés à se rassembler à 10 heures au pied de la statue de John Cockerill.


M. Giot
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK