L'enseignement néerlandophone à Bruxelles manque de place

RTBF
RTBF - © RTBF

Plus de 1500 enfants inscrits sur internet pour tenter de décrocher une place dans l'enseignement néerlandophone maternel ou primaire à Bruxelles n'en ont pas obtenu, selon des chiffres du ministre bruxellois Jean-Luc Vanraes.

Les parents d'élèves ont pu dès janvier dernier inscrire leur enfant sur internet dans trois à cinq établissements de leur choix, pour une présélection avant un classement sur base de divers critères.

Au total, 5286 enfants ont ainsi été inscrits pour ce "premier tour". Le 7 mai dernier, près de 60% d'entre eux ont décroché une inscription effective. Près de 30% en revanche n'ont obtenu aucune place dans les multiples écoles de leur choix. Les plus de 10% restants sont des enfants qui peuvent encore s'inscrire ou se sont désistés.

Jean-Luc Vanraes, en charge de l'enseignement néerlandophone au sein de l'exécutif de la commission communautaire flamande (VGC), a dès lors alerté son homologue flamand Pascal Smet. Il souhaite surtout lancer un débat entre communautés sur les problèmes de places à l'école en Région bruxelloise. Trois cent cinq places ont été créées récemment, mais cela reste insuffisant, observe le ministre.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK