L'église Notre-Dame de Lourdes au Bouhay, à Bressoux, mise en vente

Depuis un an et demi, l'église Notre-Dame de Lourdes au Bouhay à Bressoux (Liège) n'accueille plus aucun fidèle.  Le lieu de culte désacralisé a récemment été mis en vente pour un peu moins de 790.000€. Cette vente n'est pas une première en Belgique, mais reste assez rare pour être soulignée.

"C'est un lieu qui a accueilli des fidèles durant plus de cent ans. Donc l'objectif pour l'agent immobilier, c'est de trouver un amateur qui va redonner vie à ce lieu tout en respectant son histoire. C'est un beau défi, ça change de l'habitation classique." nous explique Paul de Sauvage, agent immobilier.

Des églises désacralisées utilisées à d'autres buts que le culte d'une religion, il y en a plusieurs en Belgique : à Tournai, l'église Sainte-Marguerite a été transformée en appartements de luxe. A Malines, l'église des Frères mineurs est devenue un hôtel quatre étoiles en 2009. Pour Notre-Dame de Lourdes au Bouhay, plusieurs projets sont sur la table, précise l'agent immobilier. "La maison de repos voisine peut y voir une extension, un marchand de vin qui s'associerait pour un restaurateur, ou même un centre culturel musulman qui voudrait y faire un lieu de culte. Mais on peut aussi y voir un centre sportif, un espace de bureaux pour du coworking, ou des espaces dédiés à l'exposition."

Les ventes d’Église restent rare, les autorités religieuses tentant de garde au maximum leurs lieux de culte, relate Eric de Beukelaer, vicaire épiscopal de Liège. "Pour avoir une désaffectation du culte, il faut que l'évêché donne son autorisation mais aussi que la commune soit d'accord et que la Région wallonne prenne une décision dans ce sens là. C'est une démarche assez lourde, nous essayons donc de les faire vivre autrement plutôt que de les désaffecter."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK