L'écriture journalistique en question à Charleroi dès ce mercredi

La façade du Vecteur, Rue de Marcinelle à Charleroi, où se déroule le festival Livresse
La façade du Vecteur, Rue de Marcinelle à Charleroi, où se déroule le festival Livresse - © Le Vecteur Charleroi

La 16e édition du Festival Livresse va se tenir dans les bâtiments du Vecteur à Charleroi dès ce 16 octobre. L'an dernier près de 1 000 personnes avaient été séduites par le thème proposé : l'écriture cinématographique. Cette année, les organisateurs proposent d'aborder l'écriture journalistique mais sous une forme nouvelle et moderne.

Les responsables du Vecteur ont pioché dans leur carnet d'adresses pour animer le festival. Et si certains noms ne vous parlent pas, ne vous découragez pas et tentez la découverte.

Cette année, l'écriture journalistique, et plus spécifiquement celle qui se réinvente au gré de l'ère numérique, devrait doper les quatre jours de la manifestation. On y parlera webzine, BD journalisme, nouveaux projets de ligne rédactionnelle de magazine ou encore journalisme Gonzo.

Sont invités, entre autres, pour échanger sur le genre : Bester Langs et  Serge Coosemans.

Les organisateurs misent aussi sur les projections , les ateliers et les pauses "petite restauration" pour dynamiser l'édition qui, cette année, met un point d'honneur à sensibiliser les étudiants du secondaire et du supérieur à réfléchir à ces nouvelles formes d’écriture journalistique d'aujourd'hui mais surtout de demain.

Depuis 16 ans, Livresse a toujours été un beau mélange de débats, de discussions, de projections cinématographiques, de concerts et de performances.

Sonia Boulanger, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK