Bruxelles: l'école musulmane La Sagesse ouvrira à la rentrée de septembre à Forest (photos)

L'école La Sagesse ouvrira rue Saint-Denis à Forest.
8 images
L'école La Sagesse ouvrira rue Saint-Denis à Forest. - © D. R.

Mercredi dernier, le conseil des ministres de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé le projet d'arrêté pour la création d'une école confessionnelle musulmane sur le territoire de Forest. L'école La Sagesse (El Hikma, en arabe) ouvrira ses portes aux élèves dès cette rentrée de septembre.

Dans un premier temps, sept classes maternelles et cinq classes de primaire seront prêtes: elles pourront accueillir entre 240 et 250 élèves. A terme, la section fondamentale de La Sagesse, située rue Saint-Denis dans le bas de Forest, souhaite pouvoir offrir 400 places. Une bouffée d'oxygène pour cette partie du territoire bruxellois victime du boum démographique. 

Le parcours de l'école la Sagesse est long et compliqué. Le projet remonte à 2014. Il voit le jour dans un contexte de défiance à l'égard de l'islam. Reste que pour les promoteurs du projet, il aura d'abord fallu convaincre les autorités publiques et récolter des moyens financiers pour pouvoir acquérir un bâtiment, l'aménager, le mettre aux normes... En trois ans, trois millions d'euros ont pu être récoltés.

Mais alors que l'école devait ouvrir pour la rentrée de septembre 2016 (350 pré-inscriptions à l'époque), les autorisations émanant de la Fédération Wallonie-Bruxelles n'ont pas pu être obtenues. Une inspection a conclu à une série de manquements en terme de sécurité et d'hygiène. D'où un report d'une année accepté par le pouvoir organisateur de l'établissement. "Il s'agissait de petits détails que nous avons pu solutionner", explique Cinane El Bakkali, porte-parole de La Sagesse.

Aujourd'hui, l'horizon est définitivement dégagé. En septembre, l'école pourra donc procéder à son inauguration avec l'ambition d'aller plus loin. La Sagesse espère ainsi pouvoir récolter 300 000 euros, nécessaires selon ses plans à aménager une bibliothèque, à acquérir des tableaux interactifs, à scinder la cours de récréation en zone (espace jeux de balle, espace détente...)...

Une école en immersion: français et néerlandais

"Concernant le projet pédagogique, notre école proposera une pédagogie alternative et en immersion. Les enfants auront ainsi la chance d'avoir la moitié des cours en français et l'autre moitié en néerlandais. Nous connaissons tous les enjeux du bilinguisme à Bruxelles et il est important de préparer nos enfants à cela", explique le porte-parole.

La Sagesse-El Hikma est la quatrième école fondamentale islamique de la Région bruxelloise. Mais elle ne compte pas en rester là. A terme, dans une échéance de trois à quatre ans, une section secondaire ouvrira ses portes. Lorsque les six années du secondaires seront proposées, la capacité de l'école passera alors de 400 à 880 élèves.

Un public pas que musulman

"Il est important de savoir que nous voulons une école ouverte, représentant la diversité de Bruxelles et notre pays", précise Cinane El Bakkali qui souhaite accueillir un public pas que musulman. "C'est déjà la raison pour laquelle nos instances sont diverses et variées: notre porteuse du projet au niveau pédagogique n'est pas musulmane, le président de l'école n'est pas musulman non plus".

A noter que le gouvernement de la Fédération a également avalisé cette semaine l'ouverture d'autres écoles en Région bruxelloise et en Wallonie (Uccle, Florennes, Bienne-les-Happart...)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK