L'ecoduc de Groenendael: un passage pour la faune de la Forêt de Soignes

Le futur Ecoduct de Groenendael
Le futur Ecoduct de Groenendael - © Witteveen en Bos & Cluster in opdracht van LIFE+ OZON.

"Un ecoduc, c'est un pont pour les animaux, les grands et les tout petits" : c'est ainsi que Patrick Huvenne, gestionnaire du projet de l'ecoduc de Groenendael nous présente le futur chantier.

D'ici mi-2017, ce pont de 60 m de long devrait enjamber le ring de Bruxelles, deux kilomètres après le carrefour de Groenendael, en direction de Waterloo. Cette construction, portée par l'agence flamande Natuur en Bos, est menée en collaboration avec les régions wallonne et bruxelloise et financée en partie par des fonds européens. Elle s'inscrit dans le cadre du projet OZONE qui vise à "décloisonner" la forêt de Soignes, pour que les animaux puissent y circuler plus facilement.

Pour le moment, seuls les travaux de terrassement, témoignent d'une certaine activité dans cette partie de la forêt mais à terme, les chevreuils, renards devraient trouver, grâce à cet écoduc, un habitat beaucoup beaucoup plus vaste et plus sûr.

La sécurité des animaux n'est pas le seul objectif visé. Celle des automobilistes sera aussi renforcée grâce aux grillages qui seront installées le long du ring. Une manière de canaliser les déplacements d'animaux et de les forcer à emprunter l'écoduc pour rejoindre d'autres parties de la forêt, en évitant la rencontre brutale avec les pare-chocs des voitures.

Ce "passage pour la faune" n'est pas une première en forêt de Soignes. Un premier ecoduc enjambe déjà la ligne de train 161 sur le territoire de Watermael-Boitsfort. Celui de Groenendael serait donc le deuxième en attendant peut-être un troisième, situé cette fois au Nord de Bruxelles, dans le prolongement du Bois du Laerbeek à Jette. Un projet flamand annoncé il y a quelques jours et qui devrait permettre, cette fois encore, de relier des espaces verts séparés par le ring. Un troisième ecoduc qui pourrait être deux fois plus large que celui de Groenendael. Il faut dire que la Flandre souhaite aussi élargir le ring à cet endroit...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK