Gilets jaunes à Feluy: chaos sur l'E19, camion en feu, une procédure de crise déclenchée

Ce matin, les gilets jaunes ont bloqué l'autoroute E19, à hauteur de Feluy, avec des palettes et autres débris. Elle a été rouverte milieu de matinée, avant d'être refermée pour nettoyage.

Cela a fait suite aux débordements survenus dans la nuit de lundi à mardi devant l'usine total de Feluy. 

Tommy Leclercq (PS), gouverneur de la province du Hainaut, avait annoncé ce mardi matin qu'il enclenchait une procédure de crise concernant le blocage de Feluy, avec la police fédérale et locale, afin de rétablir la circulation.

La situation était assez chaotique : un camion a pris feu, des arbres ont été déracinés et placés sur la route pour bloquer le passage.

"Non allons analyser la situation, et procéder, s'il le faut, à des arrestations", avait annoncé le gouverneur tandis que les manifestants bloquaient l’autoroute dans les deux sens avec des palettes depuis lundi soir 22h00.

Bouchons sur l'E19

Il y avait ce matin de gros bouchons avant d’atteindre l’itinéraire de déviation E19 depuis le Roeulx vers Bruxelles et sur les axes de la déviation (A501 – N27 - N59 – N57B).

La police de la route demandait aux usagers de ne pas forcer les accès fermés de l'autoroute car des obstacles avaient été déposés par les manifestants et le risque d'accident était important. Un accident s’est d’ailleurs produit à Feluy.

>>> A lire aussi: Le point sur les blocages

Débordements lundi soir

Lundi soir, des débordements violents avaient déjà eu lieu sur le site de dépôt pétrolier de Total, lorsque les manifestants sont revenus bloquer le passage, après une intervention de la police pour les débloquer dans l'après-midi. Des casseurs se sont joints au mouvement, tronçonnant un arbre et faisant exploser des pétards. Une partie de l'organisation a décidé de se désolidariser des actions menées à ce dépôt.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK