L'avenir du quartier Léopold, près de la gare de Namur, à nouveau en réflexion

La Ville de Namur lance un appel à candidatures pour composer un comité de "co-construction" du futur quartier Léopold.
La Ville de Namur lance un appel à candidatures pour composer un comité de "co-construction" du futur quartier Léopold. - © Belga

Après de nombreux débats et une consultation populaire, le projet de redynamisation du site repart pratiquement à zéro.

Concrètement, on repart quasiment d'une page blanche : la Ville lance un appel à candidatures pour composer un comité de "co-construction" du futur quartier. Un quartier qui s'étendra cette fois jusqu'à l’Hôtel de ville. Un comité qui rendra son rapport final à la mi-novembre.

Mi-novembre, soit après les élections communales

Y aurait-t-il une volonté de faire sortir la problématique du square Léopold du débat électoral ? Arnaud Gavroy, échevin de l'Aménagement du territoire, défend le calendrier. "On ne pouvait pas attendre que les élections se passent, attendre un nouveau collège pour continuer à travailler. Mais on ne pouvait pas non plus faire en sorte que le processus soit pollué par les élections et soit l’otage de quelques-uns, qui voudraient s’en servir comme strapontin électoral."

Qui va composer ce comité de réflexion ?

Une trentaine de personnes issues d'horizon différents : des commerçants, le comité de quartier de Bomel, mais aussi le collectif de défense des arbres du square Léopold, le forum citoyen ou encore les TEC.

Côté représentation politique, on assure qu'elle sera minime : un membre pour chaque parti présent au conseil communal (soit le cdH, le MR, Ecolo et le PS). Toutes ces personnes, encadrées par un organisme indépendant, participeront à quatre ateliers de réflexion cet été.

Entre-temps, les socialistes ont réagi : ce dossier a surtout coûté "trop de temps et d'argent". La question centrale étant: "Faut-il un centre commercial ?"

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK