L'asbl Symbiose de Chapelle-lez-Herlaimont primée

Scène extraite du spectacle "Les gueules noires"
Scène extraite du spectacle "Les gueules noires" - © c www.hainaut.be

Le travail de cette association sans but lucratif a récemment été récompensé par le Prix de l’Education permanente 2012 décerné par la Province de Hainaut. L’asbl en question est un service d’aide et de soins spécialisés et elle est également reconnue comme organisme d’insertion socio-professionnelle.

Depuis 2000, le Prix de l’Education permanente a pour but de distinguer une personne, un groupe de personnes ou une institution ayant réalisé sur le territoire de la Province de Hainaut une œuvre ou une action remarquable dans le domaine de l'éducation permanente. Il est décerné sur proposition d’un jury. Ce dernier est constitué du Président et de l'Inspecteur général de "Hainaut Culture Tourisme" et des chefs de secteurs de l'institution.

L’asbl " Symbiose " est l’opérateur privilégié du Plan de Cohésion Sociale développé par la Commune de Chapelle-lez-Herlaimont et impulsé par la Région wallonne. Depuis 2002, elle organise des cours de français pour les personnes étrangères ou d'origine étrangère. En 2011, elle a fait appel à une collaboratrice-metteur en scène de la Province de Hainaut pour proposer aux apprenants des ateliers de théâtre. Le premier projet a porté sur l'écriture et le jeu de trois saynètes intitulées "Mariages mariages". Elles narraient, avec humour et sens de la dérision, l'histoire de personnages confrontés à la problématique des mariages mixtes.

Dans le cadre de " La Louvière - Métropole culturelle ", l'asbl s'est associée au réseau louviérois de lecture publique pour présenter "Les gueules noires " : un hommage aux mineurs descendus dans la fosse au siècle dernier. Les apprenants ont effectué des recherches sur les charbonnages avec des sources telles que le site du Bois du Luc et l'Ecomusée, le Bois du Cazier.

Le travail de " Symbiose " touche des adultes de toutes nationalités, des deux sexes, âgés de 18 à 77 ans ou plus, comprenant la langue française dans sa globalité sans la maîtriser entièrement.

Parmi les objectifs de l’association, il y a :
* l'appropriation ou la maîtrise de la langue
* le développement des compétences orales ou écrites
* la mise en pratique de compétences de communication
* le projet théâtral visant à la responsabilisation, l’intégration et la valorisation de soi
* la découverte de l’histoire locale et du patrimoine culturel
* l’apprentissage de l’histoire de l’immigration
* le développement de rencontres intergénérationnelles et interculturelles.

Daniel Barbieux d’après communiqué

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK