L'Aquascope de Virelles rêve de devenir le futur "Zwin wallon"

Un projet ambitieux de réaménagement et d’agrandissement est sur les rails à l’Aquascope de Virelles. L’objectif est de doubler la fréquentation en passant de 30.000 visiteurs par an à 70.000. Pour attirer plus de monde sur ce site de 140 hectares, le directeur Vincent Scaillet veut notamment créer une dizaine d’îlots sur l’étang. Ces petites îles permettraient de pouvoir plus facilement observer les oiseaux qui s’y installeraient : " Il y a évidemment un projet naturaliste qui vise à créer de zones d’habitat pour de nombreuses espèces mais nous voulons aussi aménager de nouveaux espaces d’observation pour les photographes. Enfin, ce projet a une dimension touristique puisque nous voulons rendre l’Aquascope plus attractif pour les familles. Nous tenons vraiment à ce que le visiteur soit immergé dans la nature ! "

2 images
Le bâtiment où sont accueillis les visiteurs sera totalement réaménagé. © Tous droits réservés

Outre l’aménagement des futurs îlots, un nouveau parcours d’éducation à l’environnement est prévu. Le bâtiment principal de l’Aquascope de Virelles doit par ailleurs être réaménagé avec une zone horeca le long du lac; de grands aquariums seront aussi installés. Enfin, des hébergements insolites et collectifs sont prévus. Le budget global est de 5 millions d’euros : l’asbl " Virelles Nature " injectera des fonds propres mais une demande de subsides a été introduite au niveau de la Région. L’idée est aussi de pouvoir s’appuyer en partie sur des financements privés.

Le projet est prévu en quatre phases: si les financements suivent, les travaux devraient débuter en 2020 et se terminer en 2023 pour ce qui est de l’aménagement des îlots et du nouvel Aquascope.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK