Coronavirus: l'Ancienne Belgique se sépare de plus de 200 collaborateurs externes

Monteurs de scène, agents de sécurité, personnel de nettoyage...Ils sont plus de 200 à perdre leur collaboration avec l'Ancienne Belgique, la mythique salle de concert bruxelloise, suite aux restrictions liées au coronavirus. Au total, cela correspond à 30 équivalents temps plein.  

Ils ont toujours joué un rôle majeur dans le fonctionnement de la maison

Cela fait maintenant près de cinq mois que l'"AB" a fermé ses portes, et la salle craint ne pas pouvoir initier de "véritable relance" avant...l'été 2021. "Les conséquences de cette crise frappent l’AB en plein cœur", explique le directeur général, Marc Vrebos, sur le site de l'établissement. "Les mesures imposées au secteur de la culture, provoquant une réduction de notre capacité d’accueil, et l’annulation des grandes tournées internationales nous poussent à modifier notre politique d’emploi".

Et le directeur de regretter: "pour la plupart (de ces collaborateurs, NDLR), l’AB constituait depuis longtemps une source de revenus importante, voire primordiale. Au total, l’équivalent de 30 ETP perdent leur emploi. Ces très nombreux collaborateurs, qui ont toujours joué un rôle majeur dans le fonctionnement de la maison, se préparent désormais à des lendemains très sombres au sein de leur branche d’activité".

Le communiqué intégral de l'Ancienne Belgique est à retrouver sur son site: https://www.abconcerts.be/fr/actualite/stories/lab-contrainte-de-suspendre-sa-collaboration-avec-plus-de-200-travailleurs-externes/3111/

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK