L'ancien cirque des variétés, à Liège, en voie de "réhabilitation"

La charpente de l'immeuble est classée, le reste est passablement délabré
4 images
La charpente de l'immeuble est classée, le reste est passablement délabré - © Tous droits réservés

Ce bâtiment circulaire, au pied du Thier de la Fontaine, a une histoire pas banale. C'est une ancienne école d'équitation, construite à la moitié du dix-neuvième siècle. C'est ensuite devenu une salle de spectacles, d'une capacité de plus de trois mille places. Des artistes prestigieux s'y sont produits. Au tournant des années trente, les concerts ont cédé la place à du stationnement automobile, avec montée aux étages par élévateur extérieur, à l'américaine. Et puis voici trente ans, plusieurs associations ont tenté de rendre à ce lieu sa vocation culturelle, mais sans succès.

Le projet du groupe immobilier Scriwanek consiste à ramener les voitures, sur les trois niveaux supérieurs. Au total, une petite centaine d'emplacements publics, non privatifs, avec tarification à l'heure ou par abonnement. Le montant des travaux n'est pas connu, mais le chantier s'annonce d'importance: les entrées et sorties se feraient pas des rampes d'accès, à l'arrière de l'immeuble, ce qui implique la démolition des actuels escaliers, et qui risque d'amener du trafic dans une portion de voirie, qui est une impasse. A l'heure où la ville étudie le doublement de ses zones soumises à horodateurs, l'investissement pourrait s'avérer rentable....

L'édifice est partiellement classé comme monument, pour la charpente de sa toiture. L'octroi d'un permis d'urbanisme suppose plusieurs dérogations au code de développement territorial. Les promoteurs se montrent dès lors prudents quant à la date de mise en exploitation.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK