L'ancien bourgmestre Jacques Vandenhaute en correctionnelle?

Jacques Vandenhaute
Jacques Vandenhaute - © FRANCOIS WALSCHAERTS (archives belga)

Dans son réquisitoire signé le 15 juillet 2011 et dont La Libre Belgique a pu obtenir une copie, le procureur du Roi demande le renvoi de Jacques Vandenhaute (ex-MR), ancien bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre, devant le tribunal correctionnel pour abus de biens sociaux.

Jacques Vandenhaute affirme que les accusations à son encontre sont "de la basse foutaise".

L'ancien bourgmestre est soupçonné d'avoir utilisé, entre 2000 et 2007, les fonds de l'asbl gestionnaire du centre sportif communal à des fins personnelles, de manière directe et indirecte. Il dirigeait alors Sportcity, liquidée depuis.

Le procureur se base sur plusieurs éléments pour justifier sa demande de renvoi devant le tribunal correctionnel dont, entre autres, une note de frais de plus de 17.000 euros dépensés en une nuit de Nouvel an (2004), la distribution gratuite sans la moindre justification pour plus de 27.000 euros d'abonnements à la piscine, la prise en charge par Sportcity de salaires de personnes ne travaillant pas pour elle ou encore des faits de harcèlement visant l'auteur de la plainte, le conseiller communal Ecolo Pascal Lefèvre. Les audiences de la chambre du conseil sur ce dossier reprendront à la fin du mois de septembre. Face à ces accusations, Jacques Vandenhaute répond qu'il s'agit de "basse foutaise". Il confie avoir "confiance en la justice", persuadé d'avoir gain de cause devant un tribunal.
Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK