L'"ami de cadavres" sera interné à Dave

La chambre des mises en accusation de Liège a rendu jeudi un arrêt de libération dans le dossier de ce Wanzois qui déterrait les cadavres, Toutefois, l'homme ne va pas tout à fait retrouver la liberté.

En effet, à sa demande, conscient qu'il a un réel problème, il a été transféré au centre psychiatrique de Dave où des médecins vont s'occuper de lui.

Dans le rapport, déposé devant la chambre des mises, il est clairement dit qu'il s'agit d'une maladie et non pas de folie. Ce sont les journeaux de Sud presse et la DH qui l'annoncent.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK