L'Agence Immmobilière Sociale de Saint-Josse loue un taudis

L'inspection régionale du logement a interdit la poursuite de la location d'une maison de la rue des Secours, à Saint-Josse
L'inspection régionale du logement a interdit la poursuite de la location d'une maison de la rue des Secours, à Saint-Josse - © RTBF - Delphine Hotua

L'agence immobilière sociale de Saint-Josse à nouveau prise en faute. Le mois dernier, l'inspection régionale du logement a interdit la poursuite de la location d'une maison de la rue des Secours où vivent une mère de famille handicapée et ses trois enfants. Curieusement, le bourgmestre de Saint-Josse affirme ne pas avoir reçu notification de la décision régionale.

La maison de la rue des Secours souffre de sérieux problèmes d'humidité. L'inspection régionale relève plusieurs manquements graves aux normes de sécurité, concernant notamment un escalier et les planchers à l'étage. Jocelyne Azzi habite depuis deux ans avec ses trois enfants dans cette propriété mise à disposition de l'AIS de Saint-Josse. Elle explique :

"Il y a déjà deux marches qui se sont écroulées et un morceau de bois qui est parti. À l'étage, le chef de l’inspection de la Région bruxelloise a mis son poing par terre et il s'est retrouvé avec un morceau de plancher en main."

Le verdict de l'inspection régionale est clair : interdiction de location.

En date du 19 décembre, la direction de l'inspection régionale adresse un courrier recommandé à la direction de l'AIS et au bourgmestre de Saint-Josse, Emir Kir. Deux semaines plus tard, aucune mesure n'a été prise. Emir Kir nous assure n'avoir reçu aucune notification de la part de l'inspection régionale. Mais il se dit prêt à prendre ses responsabilités en cas de nécessité.

Quant à l'agence immobilière sociale, ses instances sont en cours de renouvellement. Et l'échevin du Logement n'a pas répondu à nos appels.

Philippe Carlot

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir