Déménager l'aéroport national à Beauvechain: la solution aux nuisances?

L'aéroport national pourrait déménager à Beauvechain?
L'aéroport national pourrait déménager à Beauvechain? - © Tous droits réservés

L'aéroport de Bruxelles-National situé actuellement à Zaventem pourrait-il être déplacé sur l'aéroport de Beauvechain? Jean-Noël Lebrun est un ingénieur de Woluwé-Saint-Lambert qui a rédigé une étude qui propose ni plus ni moins de déménager l'aéroport de Zaventem à Beauvechain. Une solution qui répond au problème de survol de la capitale.

Jean-Noël Lebrun fait partie d’un groupement international de spécialistes qui ont étudié plusieurs solutions relatives au survol de Bruxelles. Ils en sont venus à la conclusion qu’idéalement il serait préférable de déménager l’aéroport Bruxelles-national à Beauvechain.

Pour cet expert, il s’agit là d’une solution structurelle à l’ensemble des riverains et des acteurs économiques. Cette idée de déménagement a été longuement étudiée. Elle semble apparaître comme étant une des meilleures solutions parmi les treize qu’ils ont pu dégager.

Les différents acteurs économiques liés à l’exploitation de l’aéroport s’en trouveraient avantagés également. Notre aéroport se trouve dans l’axe Schipol-Francfort-Paris. Si nous fallait élargir davantage la plateforme aéroportuaire, ce développement serait soumis à des contraintes environnementales, moins fortes à Beauvechain. Les entreprises flamandes ne sont pas lésées par ce déménagement car Beauvechain reste très proche. Il serait d’ailleurs relativement facile d’organiser rapidement les secteurs tels que les cargo et charter qui s’avèrent être essentiellement des vols de nuit.

Les populations survolées sont moins denses que la capitale, ce qui semble également être un atout.

Pour les Bruxellois qui désirent se rendre à l’aéroport, il ne se situera qu’à une trentaine de kilomètres. Cette distance reste toute à fait acceptable et est comparable à beaucoup d’autres villes européennes.

Le gouvernement y verrait un win-win notamment pour le développement économique. Les bourgmestres des grandes communes y voient un soulagement pour leur concitoyen

Le coût d’un tel déménagement (+/- 120 millions d’euros) semble surprendre positivement les responsables politiques.

L'interview de Jean-Noël Lebrun est à écouter ci-contre.

Geoffroy Fabre, Anne Moulard

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK