L'accord de la Stib prévoit des réunions de suivi par les signataires, et non par le CPPT

L'accord de la Stib prévoit des réunions de suivi par les signataires, et non par le CPPT
L'accord de la Stib prévoit des réunions de suivi par les signataires, et non par le CPPT - © Tous droits réservés

Contrairement à ce qu'a communiqué le Collectif des 1.000 agents de conduite lundi matin, l'accord conclu entre direction et syndicats de la Stib prévoit bien des réunions d'évaluation à partir de la semaine du 25 mai, mais nullement au niveau du CPPT, selon la copie du texte signé obtenue lundi auprès de la direction.

Après une semaine d'actions de paralysie partielle du réseau par des conducteurs/chauffeurs insatisfaits des mesures de protections entreprises à bord des transports de la Stib, les lignes de métro, tram et bus ont recommencé à circuler normalement lundi.

Direction et représentants syndicaux ont par conséquent signé le projet d'accord sur lequel ils s'étaient entendus jeudi, sous réserve d'une reprise du travail et la garantie de la paix sociale jusqu'à la fin de la crise Covid. Ils s'étaient accordés sur des dispositions complémentaires dans le contexte de la gestion de l'impact de la pandémie au quotidien sur le réseau de transport en commun de la capitale.

Lundi, le collectif des 1.000 agents de conduite de la Stib a indiqué avoir repris le travail en raison de l'organisation d'une réunion d'urgence du CPPT (comité pour la prévention et protection au travail).

"L'organisation d'une réunion du CPPT dans les plus brefs délais, c'est une première reconnaissance que l'exercice de leur droit de retrait était justifié, que des mesures de sécurité peuvent, doivent et vont encore être prises", estimaient les chauffeurs de la Société.

En réalité, le CPPT se réunira, en comité restreint, d'ici la fin du mois sur les points ordinaires qui ne font pas partie de l'accord, une précision écrite noir sur blanc dans l'accord signé lundi.

"Les parties conviennent de l'organisation d'une ou plusieurs réunions spécifiques à partir de la semaine du 25 mai. Ce sera l'unique organe à traiter du suivi des points convenus dans l'accord. Y participeront la D(irection) G(énérale), les délégués permanents administrateurs accompagnés d'un délégué permanent exploitation, le SVP (NDLR: Senior Vice President) Transport System, le SVP Operations et RH. Avant fin mai 2020, un CPPT restreint (2+1+1) sera organisé pour traiter les points ordinaires qui ne font pas partie de cet accord", lit-on dans la version signée du texte.

JT 19h30 (15/05/20)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK