Kinepolis peut conserver les murs du cinéma UGC de la Toison d'Or

Kinépolis a racheté le bâtiment en 2014 au nez et à la barbe de son concurrent direct, qui est toujours locataire.
Kinépolis a racheté le bâtiment en 2014 au nez et à la barbe de son concurrent direct, qui est toujours locataire. - © Tous droits réservés

Le groupe anversois a racheté le bâtiment en 2014 au nez et à la barbe de son concurrent direct qui est toujours locataire. UGC avait dans la foulée porté l'affaire en justice pour réclamer l'annulation de la vente. Principal argument : la restriction de concurrence.

Le Tribunal de Commerce de Bruxelles vient de trancher en faveur de Kinepolis. C'est L’Écho qui le révélait dans son édition de ce week-end.

Le litige n'est pas pour autant réglé. Une autre procédure, toujours pendante, porte sur le triplement du loyer d'UGC décidé par Kinepolis.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK