Kangou à Bastogne: des mamans qui s'interrogent sur l'avenir de leurs enfants

Le kangou est un groupe de mamans citoyennes qui se réunit depuis deux ans dans la région de Bastogne et qui se questionne sur la société et l'environnement dans lesquels vivront nos enfants demain. C'est l'asbl Nature attitude d'Anlier, qui est à l'initiative de ce projet et qui accompagne ces parents dans leurs réflexions. Une préoccupation est rapidement apparue au fil des rencontres pour Amandine Legrand l'une de ces mamans, c'est l'école :

"On s'est interrogé sur la manière dont nos enfants vivent l'école et comment ils s'y sentent. On en a discuté, on a échangé, et au final on s'est posé la question de savoir si l'école actuelle s'est mise en mouvement, tout comme la société a évolué."

Et pour répondre à ces questions, le groupe Kangou a décidé d'organiser un cycle de conférences à destination des parents, des enseignants et de toutes les personnes concernées par l'éducation. Les conférences mettront en lumière certaines pratiques alternatives d'apprentissage, et des actions novatrices par exemple :

"Les acteurs qui viendront aux conférences sont tous des professionnels de l'enseignement. On a par exemple une ancienne directrice d'école, un inspecteur, des coachs scolaires, des enseignants, des conseillers pédagogiques, et un professeur de haute école."

La première conférence aura lieu lundi prochain, le 21 mars à ICET à Bastogne à 20 heures, sur le thème "Ecoles en panne de sens, sortir de l'impuissance". Tous les détails du programme sur le le site internet natureattitude.be

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK